Assistant Gestionnaire des Cas – UNHCR, Assistant Gestionnaire des Cas – UNHCR, Mokolo et Mora, Cameroon, Plan International

Assistant Gestionnaire des Cas – UNHCR, Assistant Gestionnaire des Cas – UNHCR, Mokolo et Mora, Cameroon, Plan International

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

The Organisation

Plan International is an independent development and humanitarian organisation that advances children’s rights and equality for girls.

We believe in the power and potential of every child. But this is often suppressed by poverty, violence, exclusion and discrimination. And it’s girls who are most affected.

Working together with children, young people, our supporters and partners, we strive for a just world, tackling the root causes of the challenges facing girls and all vulnerable children.

We support children’s rights from birth until they reach adulthood. And we enable children to prepare for – and respond to – crises and adversity. We drive changes in practice and policy at local, national and global levels using our reach, experience and knowledge.

We have been building powerful partnerships for children for over 85 years, and are now active in more than 80 countries.

PROFIL DE POSTE

Titre:                                          Assistant Gestionnaire des Cas

Departement:                            Gestion des Risques de Catastrophes

Sous la responsabilité de :       Officier Protection de l’enfant/superviseur des cas

Lieu de Travail:                         Mokolo et Mora

Déplacements nécessaires :    Oui

Nombre de poste:                     02

Date Effective:                   Avril 2023    Grade: B

OBJECTIF DU POSTE :

Travaillant dans 54 pays en développement à travers l’Afrique, l’Asie et l’Amérique, Plan International a pour objectif d’atteindre le plus grand nombre d’enfants possible, en particulier ceux qui sont exclus ou marginalisés, avec des programmes de haute qualité qui apportent des bénéfices durables en augmentant ses revenus, en travaillant en partenariat avec d’autres et en opérant efficacement. Plan International est une organisation humanitaire et de développement indépendante qui fait avancer les droits des enfants et l’égalité pour les filles. Plan International s’engage à répondre aux besoins des enfants touchés par des situations d’urgence dans les pays où il opère.

Face à la crise humanitaire actuelle dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, Plan International s’engage à fournir une assistance humanitaire adéquate, une protection, une éducation et un soutien psychosocial de qualité. Ses opérations sont mises en œuvre dans les secteurs clés de la protection (protection de l’enfance et des VBG), de l’Education, de Nutrition, de santé, de Wash, des moyens de subsistance, etc. en coordination avec les autres organisations humanitaires et structures gouvernementales de tutelles.

Grâce à un nouveau financement, obtenu du HCR dans le domaine de la protection de l’enfance. Plan International Cameroun dans son PIIA de Maroua va mettre en œuvre entre Janvier et Décembre 2023, le Projet : Éducation-Protection de l’Enfance dans l’Extrême- Nord Cameroun et sécurité alimentaire, pour la Sous-délégation de Maroua dans la région de l’extrême Nord. Dans le cadre de ce projet, l’Assistant Gestionnaire de Cas est responsable de la mise en œuvre effective et efficace des activités au niveau terrain sous la supervision technique de l’officier en charge de la protection de l’enfance en situation d’urgence. Il est également responsable de la conception/révision et de la mise en œuvre effective et efficace des activités VBG et protection de l’enfant au niveau du terrain. En outre, Il/elle veillera à ce que les besoins en renforcement de capacités des volontaires et mécanismes communautaires de protection de l’enfant sur le terrain soient traités en temps voulu et à ce que les services et activités de protection répondent aux normes de qualité du secteur.

DIMENSIONS DU ROLE:

Le titulaire de ce poste est responsable de la mise en œuvre effective et efficace sur le terrain (camps des réfugiés et hors camp) des activités de protection, y compris la violence basée sur le genre (GBV) et la protection des enfants en situation d’urgence, conformément à la réponse humanitaire d’urgence de Plan International dans la région de l’Extrême-Nord « ERP », du Plan stratégique pluriannuel 2022-2026 du HCR, des directives et des stratégies de la réponse de protection des enfants réfugiés et autres relevant du mandant HCR applicables au Cameroun. Le case management Assistant,  fournira les services de gestion des cas en collaboration et sous la supervision de l’officier protection/superviseur des cas et participera aux conférences de prise en charge des cas dans le camp des réfugiés de Minawao, les sites de personnes déplacées internes et dans les communautés d’accueil (dans les divisions de Mayo Sava ou Mayo-Tsanaga).

L’Assistant Gestionnaire de Cas travaillera directement avec l’Officier de Protection de l’enfant/Superviseur des cas, les relais communautaires, les Animateurs des Espaces Amis des Enfants, les membres des Mécanismes communautaires de la protection de l’enfant, les sectoriels au niveau des Arrondissement, les autorités administratives et locales, d’autres intervenants humanitaires dans la zone, les gestionnaires de camp des réfugiés et sites des déplacés internes, etc. pour assurer la bonne mise en œuvre des activités GBV et protection de l’enfant prévues. Il/elle participera à la coordination technique du projet, au soutien et au plaidoyer avec le groupe de protection spécifique local et les sous-groupes de travail sur la protection de l’enfance et la violence basée sur le genre, ainsi qu’avec d’autres parties prenantes et services techniques pertinentes pour le secteur, afin d’assurer une réponse efficace, proportionnée et de qualité de Plan-International.

RESPONSABILITES CLES ET PRINCIPAUX RESULTATS :

  1. Evaluation
  • Contribuer à l’examen, à l’évaluation et à la mise à jour de la situation de la protection des enfants et de la violence basée sur le genre à l’Extrême Nord ;
  • Organiser des réunions communautaires pour prévenir et mitiger les risques liés à la protection de l’enfant ;
  • Assurer l’identification et la gestion des cas de protection de l’enfant et VBG en les apportant des services appropriés et adaptés à leurs besoins dans le respect des standards ;
  • En collaboration avec l’officier protection/superviseur des cas, conduire des évaluations d’intérêt supérieur des enfants dont les cas sont sous gestion ;
  • Identifier les besoins de renforcement de capacités des volontaires, mécanismes et leaders communautaires, évaluer leurs connaissances et leurs compétences et, en conséquence, offrir des opportunités d’apprentissage par le biais de formations, d’ateliers et / ou d’exercices de simulation ;
  • Identifier les besoins en actes de naissance au niveau communautaire et faciliter la transmission aux services de l’état civil pour établissement des actes de naissance ;
  • Assurer la mise à jour des données des cas identifiés, des actes de naissances et des assistances dans la base de données.
  1. Conception du programme
  • Contribuer au processus de la cartographie des services de prise en charge de réponse institutionnelle à la violence basée sur le genre et à la protection humanitaire de l’enfance dans le département ;
  • Contribuer à assurer que les questions de genre, d’éducation, santé sexuelle et reproductive, de sensibilité aux conflits et les directives de Plan et les normes internationales de protection de l’enfance sont prises en compte dans la collecte de données et évaluations des besoins,
  • Participer aux réunions de coordination et des sous-groupes CPiE/GBV au niveau des Arrondissements ;
  • Rédiger et soumettre des rapports d’activité hebdomadaires et mensuels à l’officier protection/superviseur gestionnaire des cas
  1. Gestion et mise en œuvre de la réponse
  • Veiller à la qualité de la mise en œuvre des activités et des services, ainsi qu’au respect des normes de protection
  • Assurer la mise en œuvre des activités de soutien psychosocial menées dans les centres communautaires et / ou les communautés
  • Fournir des directives aux mobilisateurs communautaires dans la mise en œuvre d’activités communautaires participatives, de sessions et de campagnes de sensibilisation et dans la communication générale avec les communautés ;
  • Assurer la mise à jour des données dans la base des données.
  • Responsable de la mise en œuvre correcte et de qualité de la composante gestion de cas des projets de protection des enfants en situation d’urgence.
  • Faciliter l’identification des enfants séparés et non accompagnés ainsi que des enfants vulnérables (outils et méthodes) ;
  • Assurer la réponse aux problèmes immédiats de protection de l’enfance tout en prenant en compte les besoins à long terme.
  • Veiller à ce que toute la documentation, les dossiers, les rapports et les registres sont conservés.
  • S’assurer que tous les cas soient gérés dans le respect des principes de confidentialité et sécurité ;
  • S’assurer que les objectifs pour toutes les activités liées à la gestion de cas sont atteints.
  • Fournir aux animateurs communautaires, les fiches techniques pour mener les activités de sensibilisation et de suivi des mécanismes communautaires ;
  • Soutenir l’organisation d’activités de sensibilisation par les relais communautaires, les animateurs d’EAE et les membres des Mécanismes communautaires de la protection de l’enfant pour les personnes déplacées et les enfants des communautés d’accueil ;
  • Organiser la mise en œuvre des campagnes de sensibilisation et célébration des journées commémoratives (journée de la jeune fille, de droit de l’enfant, journée internationale de l’enfant africain, etc.) ;
  • S’assurer que les cas de vulnérabilité et d’abus sont référés aux acteurs humanitaires compétents ;
  1. Suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage
  • Faire des visites sur le terrain dans les communautés ciblées sur la base d’un plan hebdomadaire pour assurer et surveiller la mise en œuvre des activités, identifier et faire rapport à l’officier de protection,
  • Assurer l’évaluation, la documentation, le bon suivi de tous les cas référés et faire rapport en conséquence ;
  • Faciliter le coaching des volontaires communautaires sur divers sujets, comme indiqué dans le plan de mise en œuvre ;
  • Participer aux réunions de conférence de cas ;
  • Assurer le suivi des activités des comités de lutte contre la violence basée sur le genre, des comités de jeunes, des clubs de filles et des relais communautaires sur la base de divers plans d’action ;
  • Assurer avec les volontaires communautaires la mise en œuvre d’activités d’apprentissage de la vie quotidienne avec des groupes de jeunes (filles et garçons) dans le camp des réfugiés et les sites de PDI, les sites de réfugiés et les communautés d’accueil ;
  • Identifier et de signaler à l’officier Protection/superviseur des cas les opportunités, les contraintes et les ajustements nécessaires ;
  • Contribuer au suivi et à l’évaluation des activités de Plan International en matière de violence basée sur le genre et de protection humanitaire des enfants et relayer des recommandations pour améliorer la conception du programme ;
  • Assurer un bon suivi de tous les cas référés et faire un rapport en conséquence au superviseur des cas ;
  • S’assurer que la politique de protection de l’enfance de Plan International Cameroun est respectée et que toutes les préoccupations sont signalées.
  • En collaboration avec l’équipe du suivi évaluation et d’autres membres de la réponse d’urgence, soutenir la mise en œuvre du mécanisme de feedback en capturant et en rapportant les points de vue des enfants, des jeunes, des membres de la communauté et des autres partenaires sur le travail de Plan International afin de l’améliorer.
  1. Information et Coordination
  • Contribuer au signalement des (S)VBG et Activités CPIE selon les exigences des donateurs et du programme, en particulier dans la mise en œuvre du projet d’unités mobiles. Fournir des mises à jour régulières au coordinateur de la protection sur la mise en œuvre des activités ;
  • Représenter Plan International dans les mécanismes de réunion de coordination du sous-groupe de travail sur la violence basée sur le genre et protection de l’enfant, gestion et coordination des camps, au niveau de la sous division ;
  • Partager toutes les informations, données de qualité et les tendances d’incidents qui affectent les enfants à temps au spécialiste de la protection de l’enfant en situation d’urgence
  1. Ressources humaines et administration
  • Superviser les volontaires communautaires et encadreurs des espaces amis d’enfants des zones ciblées du projet (dans le Mayo Tsanaga, Sava) ;
  • Participer à la formation et au briefing des animateurs et des travailleurs communautaires et d’autres acteurs clés sur la violence basée sur le genre, la protection de l’enfant en situation d’urgence et/ou les questions connexes.,
  • Apporter un soutien technique aux bénévoles communautaires en charge de l’identification des cas d’abus

Gestion des problèmes:

  • La complexité des problèmes gérés et traités et le degré de réflexion, d’analyse et de créativité requis pour les résoudre ;
  • Le poste exige des interventions permanentes dans les camps et sur les zones affectées par les conflits, souvent à risque. Cela exige de la part du personnel la prudence et le respect des principes humanitaires, du genre et inclusion, du genre et des consignes de sécurité ;
  • Les décisions peuvent affecter la vie de milliers d’enfants vulnérables, les bailleurs, la sécurité du personnel et la réputation de Plan international dans le secteur humanitaire et dans les médias.
  • D’excellentes compétences créatives en matière de leadership seront utilisées pour corriger la mise en œuvre des activités liées à la GBV et à la protection de l’enfant, conformément aux standards minimums de la Protection de l’enfant, aux directives et lignes directrices de la gestion de cas et VBG ainsi qu’aux principes et SOPs comme c’est souvent le cas dans les interventions d’urgence.
  • Il/elle devra travailler sous pression et accepter les conditions de travail dans un contexte complexe et multidimensionnel.

Communications et relations de travail :

Principaux contacts internes

L’officier Protection/Superviseur des cas ; le chef de projet ; le spécialiste de la protection de l’enfant en situation d’urgence, officier de la sauvegarde de l’enfant et des participants aux programmes, les RH, le « ERM », le M&E, l’officier finance et les autres membres de l’équipe d’intervention d’urgence, le personnel de Plan.

Principaux contact Externe

Le gestionnaire du camp, les autorités locales, les représentants des réfugiés, les agents de la délégation départementale des affaires sociales et de MINIPROFF, autres partenaires humanitaires intervenants dans la zone et sous-groupes de travail en particulier ceux travaillant dans le secteur de la GBV et de la CPIE, les prestataires de services et structures communautaire,

Lignes hiérarchiques

Rend compte a l’officier protection/superviseur des cas

CONNAISSANCES, COMPETENCES ET COMPORTEMENTS REQUIS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS DU POSTE :

EXPERIENCE

  • Être titulaire d’une Licence en sciences sociales, en droit, en éducation ou dans un domaine connexe avec une bonne connaissance des normes internationales établies en matière de protection de l’enfance et des principes du CPIE peut être un avantage ;
  • Minimum 2 ans d’expérience professionnelle pertinente dans le secteur de la protection
  • Être capable de parler une des langues locales principalement le Fulfulde, le Haoussa, ou n’importe quelle langue locale de la région de l’Extrême Nord ;
  • Expérience pratique et pertinente des opérations d’urgence et de la gestion de cas de VBG et protection de l’enfant
  • Expérience des approches participatives de la protection de l’enfant et VBG en situation d’urgence, y compris l’approche centrée sur les survivants, l’approche communautaire et de l’intérêt supérieur de l’enfant.
  • L’expérience du travail communautaire dans les camps des réfugiés ou sites des déplacés et du contexte multidimensionnel de l’un des départements affectés par le conflit dans l’Extrême-Nord du Cameroun (Mayo Tsanaga et Mayo Sava) est un atout.

CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES

  • Une bonne connaissance et compréhension des principes humanitaires et des normes internationales établies en matière de protection de l’enfance est un atout.
  • Expertise technique démontrable dans la mise en œuvre d’activités liées à la violence basée sur le genre et à la protection de l’enfance.
  • Solides connaissances techniques en protection générale (p. ex. surveillance de la protection, gestion de cas, activités de soutien psychosocial) ;
  • Compétences interpersonnelles et de communication
  • Solides compétences en rédaction de rapports
  • Solides compétences en planification et en organisation
  • Excellentes compétences en communication écrite et verbale.
  • Leadership et bon esprit d’équipe
  • Compétences très efficaces en matière de réseautage et de relations interpersonnelles.
  • Réalisation efficace et en temps voulu des activités du projet et des autres résultats (rapports, etc.).
  • Engagement en faveur de la sauvegarde de l’enfant et des jeunes, de code conduite, PEA, protection des enfants, de l’égalité des sexes et de la participation.
  • Capacité à évaluer les meilleures pratiques, à documenter et à diffuser les leçons apprises.
  • Excellentes compétences informatiques (Microsoft Office, y compris Word, Excel, Power Point, Windows, Teams, etc 😉
  • Capacité à travailler en réseau avec les structures de base

COMPORTEMENTS ET ATTITUDES:

  • Respect et attitude non discriminatoire
  • Adhérer aux politiques de la sauvegarde, de la protection des enfants et aux normes de rapportage ;
  • Engagé dans la stratégie et les valeurs de Plan International et adhésion aux principes humanitaires,
  • Conscient de ses propres forces et faiblesses et proactif dans l’utilisation du feedback,
  • Travailler de manière fiable et intègre et s’engager clairement à respecter le code des conduites du HCR sur les réfugiés et autres personnes relevant du mandat du HCR ;
  • Avoir des Capacités à fonctionner efficacement dans des circonstances extrêmes, y compris le stress, les risques de sécurité élevés et les conditions de vie difficiles. Travaille et vit de manière flexible, adaptable et résiliente.
  • Être Conscient et sensible de soi et des autres : Faire preuve de conscience et de sensibilité à l’égard du genre et de la diversité.
  • Être Conscient de ses propres forces et faiblesses et proactif dans l’utilisation du retour d’information,
  • Avoir l’expérience et la capacité de vivre et de travailler dans des contextes culturels divers d’une manière culturellement appropriée. Avoir la capacité de faire une auto-évaluation précise, en particulier dans des contextes de stress et de sécurité volatile.
  • Préparation à vivre et à travailler dans des environnements de sécurité fragile.

ENVIRONNEMENT PHYSIQUE ET EXIGENCES

  • Travailler intensivement sur le terrain : L’officier de protection passera au moins 90% de son temps sur le terrain dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi des activités ;
  • Périodes de travail intense à tout moment de la journée.
  • Travail dans plusieurs zones et en déplacement fréquent.

NIVEAU DE CONTACT AVEC LES ENFANTS : HAUT

  • Interaction fréquente au camp et hors camp avec les enfants réfugiés et autres relevant du Mandat du HCR.

PLAN INTERNATIONAL’S VALUES IN PRACTICE

We are open and accountable

  • Promotes a culture of openness and transparency, including with sponsors and donors.
  • Holds self and others accountable to achieve the highest standards of integrity.
  • Consistent and fair in the treatment of people.
  • Open about mistakes and keen to learn from them.
  • Accountable for ensuring we are a safe organisation for all children, girls & young people

We strive for lasting impact

  • Articulates a clear purpose for staff and sets high expectations.
  • Creates a climate of continuous improvement, open to challenge and new ideas.
  • Focuses resources to drive change and maximise long-term impact, responsive to changed priorities or crises.
  • Evidence-based and evaluates effectiveness.

We work well together

  • Seeks constructive outcomes, listens to others, willing to compromise when appropriate.
  • Builds constructive relationships across Plan International to support our shared goals.
  • Develops trusting and ‘win-win’ relationships with funders, partners and communities.
  • Engages and works well with others outside the organization to build a better world for girls and all children.

We are inclusive and empowering

  • We empower our staff to give their best and develop their potential
  • We respect all people, appreciate differences and challenge equality in our programs and our workplace
  • We support children, girls and young people to increase their confidence and to change their own lives.

Location:  Mokolo & Mora

Closing Date: 15th April 2023

Equality, diversity and inclusion is at the very heart of everything that Plan International stands for.

We want Plan International to reflect the diversity of the communities we work with, offering equal opportunities to everyone regardless of age, disability, gender reassignment, marriage and civil partnership, pregnancy and maternity, race, religion or belief, sex or sexual orientation.

Plan International is based on a culture of inclusivity and we strive to create a workplace environment that ensures every team, in every office, in every country, is rich in diverse people, thoughts, and ideas.

We foster an organisational culture that embraces our commitment to racial justice, gender equality, girls’ rights and inclusion.

Plan International believes that in a world where children face so many threats of harm, it is our duty to ensure that we, as an organisation, do everything we can to keep children safe. This means that we have particular responsibilities to children that we come into contact with and we must not contribute in any way to harming or placing children at risk.

A range of pre-employment checks will be undertaken in conformity with Plan International’s Safeguarding Children and Young People policy. Plan International also participates in the Inter Agency Misconduct Disclosure Scheme. In line with this scheme we will request information from applicants previous employers about any findings of sexual exploitation, sexual abuse and/or sexual harassment during employment, or incidents under investigation when the applicant left employment. By submitting an application, the job applicant confirms their understanding of these recruitment procedures.

Please note that Plan International will never send unsolicited emails requesting payment from candidates.

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://jobs.plan-international.org/job/Mokolo-et-Mora-Assistant-Gestionnaire-des-Cas-UNHCR-QC/921648201/

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire: https://afriquejobs.com/?s=Job+Report

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/