TERMES DE REFERENCES BUREAU D’ETUDES / ONG, TERMS OF REFERENCES DESIGN OFFICE / NGO, Yaoundé, UICN Programme Cameroun

TERMES DE REFERENCES BUREAU D’ETUDES / ONG, TERMS OF REFERENCES DESIGN OFFICE / NGO, Yaoundé, UICN Programme Cameroun

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

TERMES DE REFERENCES BUREAU D’ETUDES/ONG

Pour le recrutement d’un Bureau d’études/ONG afin de réaliser une étude socioéconomique de

référence et l’évaluation de la vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes locaux,

et des besoins d’adaptation en dehors des périphéries des parcs nationaux de Waza, Bénoué et

Kimbi-Fungom dans le cadre du projet ‘’Accroître la résilience des communautés locales aux

Changements Climatiques à grâce à l’entrepreneuriat des jeunes et la gestion intégrée des

ressources naturelles’’.

PROJET : ‘’ACCROITRE LA RESILIENCE DES COMMUNAUTES LOCALES AUX

CHANGEMENTS CLIMATIQUES A GRACES A L’ENTREPRENEURIAT DES

JEUNES ET LA GESTION INTEGREE DES RESSOURCES NATURELLES’’

LOCALISATION : Cameroun (Extrême-Nord, Nord et Nord-Ouest respectivement

autour des parcs nationaux de Waza, Bénoué et Kimbi-Fungom).

CONTEXTE

L’UICN est une Union de membres composée uniquement d’organisations gouvernementales et

de la société civile. Elle fournit aux organisations publiques, privées et non-gouvernementales

les connaissances et les outils qui permettent au progrès humain, au développement économique

et à la conservation de la nature de se réaliser ensemble. Elle exploite l’expérience, les

ressources et la portée de ses plus de 1 400 organisations membres et la contribution de plus de

17 000 experts. Nos experts sont organisés en six commissions consacrées à la survie des

espèces, au droit de l’environnement, aux aires protégées, à la politique sociale et économique,

à la gestion des écosystèmes, et à l’éducation et la communication. Cette diversité et cette vaste

expertise font de l’UICN l’autorité mondiale sur l’état du monde naturel et les mesures

nécessaires à sa sauvegarde.

Avec une bonne expérience des études en lien avec les projets réalisées dans certaines des zones

dudit projet, l’UICN a été mandaté par le FIDA pour coordonner les études y relatives.

Le Gouvernement du Cameroun a sollicité un financement du Fonds d’Adaptation au

changement climatique avec pour agence d’exécution le FIDA en qualité d’entité multilatérale

accréditée, pour la réalisation du projet ‘’Accroître la résilience des communautés locales aux

Changements Climatiques à grâce à l’entrepreneuriat des jeunes et la gestion intégrée des

ressources naturelles’’ en abrégé ACREGIR. La zone d’intervention dudit projet est vulnérable

aux effets néfastes des changements climatiques, ce qui affecte les Activités Génératrices de

Revenus (AGR) des populations en général et des jeunes femmes et hommes en particulier qui

s’y trouvent. Le changement de paradigme envisagé par le projet vise dès lors à outiller les écoentrepreneurs jeunes d’incitations financières incluant le paiement des services écosystémiques

qui vont dans le long terme, attirer le capital principalement du secteur privé, du marché du

carbone et du Gouvernement. Ainsi, l’objectif général du projet est d’améliorer les moyens de

subsistance, la résilience des communautés locales aux effets des changements climatiques à

travers les AGRs résilientes et la gestion intégrée des ressources naturelles. Il se subdivise en

trois composantes selon qu’il suit :

COMPOSANTE 1 : Intégrer l’adaptation au changement climatique dans les plans des cadres

institutionnels et réglementaires pour une meilleure gestion des terres et des ressources

naturelles au niveau régional et local ;

COMPOSANTE 2 : Améliorer les connaissances sur la vulnérabilité des écosystèmes au

changement climatique et les possibilités d’adaptation basées sur les écosystèmes et les

entreprises intelligentes face au climat ; et

COMPOSANTE 3 : Mise en œuvre de mesures d’adaptation au changement climatique pour

accroître la résilience climatique des communautés ciblées.

PORTEE DE L’ETUDE

En vue de la réalisation du projet ‘’Accroître la résilience des communautés locales aux

Changements Climatiques à grâce à l’entrepreneuriat des jeunes et la gestion intégrée des

ressources naturelles’’, l’UICN recrute un bureau d’études/ONG pour la réalisation des études

de référence dans les sites d’intervention du projet localisés dans la ZAE Soudano Sahélienne

(Parc de Waza et de la Bénoué), et dans la ZAE des Hautes Terre de l’Ouest (Parc National de

Kimbi-Fungom). Le bureau d’études/ONG travaillera sous la supervision de UICN à travers

son référent qui, seul ou avec les autres parties prenantes, pourra faire des recadrages afin de

s’assurer que les informations recueillies correspondent à aux besoins escomptés pour la

réalisation du projet. La portée de l’étude s’étale sur un rayon d’au moins 5, 20 et 10 Km

respectivement aux alentours des parcs nationaux de Waza, Bénoué et Kimbi-Fugom.

OBJECTIFS

L’objectif global est de réaliser des études de référence pour le projet ACREGIR.

De manière spécifique, il sera question de :

– Réaliser une étude socioéconomique de base, une évaluation communautaire de la

vulnérabilité et des capacités climatiques (CVCA) pour mettre à jour les cadres et plans

institutionnels, réglementaires et politiques ;

– Réaliser une évaluation de la vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes

locaux, et des besoins d’adaptation en dehors des périphéries des parcs nationaux de

Waza, Bénoué et Kimbi-Fungom.

RESULTATS ATTENDUS

Les résultats attendus dans le cadre de cette prestation sont :

– Une étude socioéconomique de base autour des parcs nationaux de Waza, Bénoué et

Kimbi-Fungom ;

– Une évaluation de la vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes locaux,

et des besoins d’adaptation en dehors des périphéries des parcs nationaux de Waza,

Bénoué et Kimbi-Fungom.

LES TACHES SPECIFIQUES

  1. ETUDE SOCIOECONOMIQUE

 Identifier les activités menées par les populations avec une emphase sur les activités

exerçant une pression sur les ressources naturelles ;

 Identifier et analyser les grands bassins de production ;

 Faire une analyse profonde de la pression des AGRs afférentes sur les ressources

naturelles ;

 Identifier et faire une analyse des différents groupes vulnérables (peuples autochtones,

femmes, jeunes, etc.) et socio-professionnels du milieu (éleveurs, agriculteurs, etc.) ;

 Ressortir l’impact économique des activités identifiée sur le niveau de vie des

populations ;

 Identifier les meilleures pratiques des différentes activités desdits milieux et ressortir

les alternatives et/ou les systèmes d’amélioration des activités existantes en rapport avec

la pression sur les AGRs et la pression sur les RN ;

 Faire une analyse comparative historique et améliorée de la pression des activités sur

les RN et ressortir les scénarii y afférents ;

 Faire une analyse comparative historique et améliorée du bilan économique des activités

et ressortir les scénarii y afférents ;

 Identifier les organisations de base pouvant être appuyées pour impulser les pratiques

éco-compatibles dans le milieu ;

 Identifier de concert avec les environnementalistes du projet, les activités à mener pour

rendre les AGRs locales éco-compatibles tout en valorisant tous les groupes

sociologiques identifiés ;

 Identifier les impacts socioéconomiques et environnementaux des options définies sur

les populations vulnérables (femmes, populations autochtones, etc.) ;

 Faire des propositions pour améliorer les AGR identifiées ainsi que toute la chaine de

valeur en vue de les rendre éco-compatibles.

  1. EVALUATION DE LA VULNERABILITE

 Faire une analyse de la vulnérabilité des populations au climat ;

 Evaluer la vulnérabilité des secteurs socio-économique ;

 Mettre au point des méthodes d’évaluation de l’impact et des stratégies d’adaptation ;

 Choisir des scénarios de prévision des tendances pour les secteurs socio-économiques

et productifs considérés ;

 Choisir des scénarios de prévision des tendances pour les secteurs socio-économiques

et productifs considérés.

 Proposer en fonction des toutes les vulnérabilités observées, des stratégies d’adaptation

spécifiques.

LIVRABLES ATTENDUS

Au terme de la mission, les livrables suivants seront produits et présentés par le consultant :

 Base de données de l’étude intégrant les coordonnées GPS, les shapefiles, superficies,

rendements, revenus, les analyses socioéconomiques, etc.

 Base de données et d’informations sur la vulnérabilité et l’adaptation des secteurs

productifs et socio-économiques aux changements climatiques;

 Rapport du diagnostic, analyse socio-économique et additionalité ;

 Rapport présentant la vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes locaux,

et des besoins d’adaptation aux alentours et en dehors des périphéries des parcs

nationaux de Waza, Bénoué et Kimbi-Fungom

 Plan de suivi et évaluation de la mise en œuvre des activités déterminées ;

 La situation de référence des indicateurs du cadre de mesure des résultats.

JALONS DE L’ETUDE

Afin d’assurer le recadrage tout au long de l’évolution de l’étude, l’équipe du projet et les

partenaires auront besoin d’avoir les éléments ci-après répertoriés :

 Plan de travail ;

 Revue de littérature (desk work), justification de la méthodologie et méthodes à utiliser ;

 Outils de collecte de données initial et validé (questionnaires, guides d’entretien, etc.) ;

 Document de formation des collecteurs d’informations ;

 Document de présentation Word et Powerpoint pour la restitution en vue de la validation

locale des informations collectées ;

 Rapport de l’étude provisoire en vue d’amendement.

Vu l’importance de ces études de référence pour le projet ACREGIR, il est impératif que le

BET/ONG s’engage à délivrer les produits suivant le calendrier ci-dessous :

Documents/rapports Echéances

Rapport de démarrage confirmant le calendrier de travail de

l’offre technique avec les

détails des tâches, les délais et les livrables

15 jours après

signature du contrat

Rapport intermédiaire contenant la revue de la littérature, la

justification de la méthodologie et des méthodes à utiliser avec les

outils de collecte de données de terrain ainsi que les modules de

formation des enquêteurs

30 jours après

signature du contrat

Rapports provisoires d’étude socioéconomique et d’évaluation de

la vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes

locaux, et des besoins d’adaptation en dehors des périphéries des

parcs nationaux de Waza, Bénoué et Kimbi-Fungom

60 jours après

signature du contrat

Rapports définitifs d’étude socioéconomique et d’évaluation de la

vulnérabilité au changement climatique des écosystèmes locaux,

et des besoins d’adaptation en dehors des périphéries des parcs

nationaux de Waza, Bénoué et Kimbi-Fungom

90 jours après

signature du contrat

PROFIL DU BUREAU D’ETUDES/ONG/ASSOCIATIONS

Le consultant doit avoir conduit avec succès (prestation terminée dans de bonnes conditions)

une ou plusieurs études socioéconomiques et/ou une évaluation de la vulnérabilité des

communautés face aux changements climatiques.

Les qualifications de la personne morale/candidats doivent être en rapport avec le mandat décrit

ci-dessus. Il doit être un bureau d’études ou une ONG ayant une expérience avérée en matière

de développement local, d’évaluation de la vulnérabilité face aux changements climatiques et

la réalisation d’études socioéconomiques.

Le Personnel clé, à mobiliser, sera accompagné par des équipes locales composées de

communautés locales :

Domaines d’expertise Qualifications

Chef de mission

Forêt et changements climatiques  Bac + 5 au moins en foresterie,

environnement, gestion durable des

ressources naturelles ou discipline

connexe.

 Avoir une expérience professionnelle

d’au moins cinq (10) ans dans la gestion

durable des ressources naturelles et toutes

activités relatives au changement

climatique

 Avoir une expérience en management des

projets socio environnementaux

 Avoir une expérience dans les études

socioéconomiques

 Avoir une expérience dans l’élaboration

des rapports d’études

 Avoir une expérience dans la conduite

des missions similaires, ainsi qu’une

bonne connaissance des standards de

certification des crédits carbone

Personnels clés

Climat

 Bac + 5 au moins en changement

climatique, ingénierie forestière,

environnement, gestion des ressources

naturelles ou discipline connexe

 Avoir au moins sept (07) années

d’expérience en gestion forestière avec

une expérience consacrée au

développement de scenario de référence

et des solides expériences en changement

climatique

 Avoir une bonne connaissance du

contexte des changements climatiques au

Cameroun

 Avoir conduit des travaux similaires ;  Avoir de Bonne connaissance de la

question, les principaux enjeux du

changement climatique et les différents

instruments de mise en œuvre de la

politique internationale sur le

changement climatique;

 Avoir une bonne connaissance des

aspects scientifiques, les impacts, les

conséquences ainsi que les stratégies

d’adaptation des changements

climatiques;

 Avoir la maîtrise de la méthodologie et

les bonnes pratiques recommandées par

le GIEC

Agronomie

 Bac + 5 en agronomie, en agro

pastoralisme, en sciences agronomiques

ou discipline connexe

 Avoir au moins sept (07) années

d’expérience en Agronomie, gestion des

pâturages

 Avoir une bonne expérience dans les

projets agro

-pastoraux et dans

l’agroforesterie de développement

Socio

-Economie

 Bac + 5 au moins en sociologie,

économie, sciences sociales ou discipline

connexe

 Avoir au moins dix (10) années

d’expérience en sondage socio

économique avec une expérience avérée

dans les opérations d’analyses financières

 Avoir au moins au moins dix (10) années

d’expérience dans le domaine de

l’économie forestière et/ou économie de

développement et de la fiscalité

forestière;

 Avoir une expérience dans la

construction des scénarii et ou des

modèles de développement

 Avoir une expérience dans la gestion ou

résiliation des conflits

Une équipe de consultants pluridisciplinaires serait très appréciée afin de pouvoir bénéficier de

compétences variées pouvant répondre aux enjeux de l’étude.

Afin de confirmer sa qualification, il sera demandé à aux candidats de fournir les CV du Chef

d’équipe et du personnel clé dûment signés par les concernés, avant la négociation du contrat.

Le candidat sera choisi sur la base des critères suivants :

Critères généraux/50 pts :

 Avoir une expérience d’au moins 10 ans sur des activités similaires ;

 Avoir une existence juridique et la capacité de contracter ;

 Disposer des ressources humaines qualifiées, expérimentées et en nombre suffisant.

Critères techniques/100 pts:

 Méthodologie du travail proposée pour la réalisation de la prestation

 Organisation du travail et chronogramme des activités.

Critères liés au personnel clé/50 pts :

Les qualifications du personnel doivent être en rapport avec leur profil décrit ci-dessus.

COMPOSITION DU DOSSIER

Les dossiers comprendront :

 Un dossier administratif et financier ayant les éléments ci-dessous :

o Une lettre de motivation signée par le représentant légal du BET ou le lead de

l’équipe confirmant la possibilité de délivrer dans les délais ;

o Les preuves d’une existence juridique et la capacité à contracter ;

o Le curriculum vitae de tous les consultants composant l’équipe ;

o Tout élément de preuve de prestations antérieures (liens vers documents mis en

page et traduits) ;

o Les tarifs proposés pour chaque service (traduction, copy edition, design) ainsi

que le total.

 Un dossier technique ayant les éléments ci-dessous :

o Méthodologie du travail proposée pour la réalisation de la prestation

o Organisation du travail et chronogramme des activités.

DELAI DE SOUMISSION

Les dossiers de candidature doivent être envoyés au plus tard le 05 Décembre 2022 à minuit

GMT. Les soumissions se font de manière exclusive par courriel à

augustin.bitchickbibitchick@iucn.org avec copie à cameroun@iucn.org.

Toute question spécifique relative à cet appel à candidature doit être adressée à

augustin.bitchickbibitchick@iucn.org.

DUREE DE LA PRESTATION

Le Consultant retenu aura un mandat qui s’étendra au maximum sur une période 90 jours

ouvrables (03 mois calendaires), à compter de la date de signature du contrat jusqu’à la

réception des livrables. La charge de travail de l’ensemble du personnel clé et du Chef d’équipe

est estimée à 240 HJ.

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://hrms.iucn.org/iresy/index.cfm?event=vac.offline.download&offline_vacancy_id=6336

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire: https://afriquejobs.com/?s=Job+Report

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/