CHARGÉ (E) DE PROGRAMME SCIENCES NATURELLES, NATURAL SCIENCES PROGRAM OFFICER, Yaoundé, UNESCO

CHARGÉ (E) DE PROGRAMME SCIENCES NATURELLES, NATURAL SCIENCES PROGRAM OFFICER, Yaoundé, UNESCO

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

Secteur de tutelle : Secteur des sciences exactes et naturelles (SC)

Lieu d’affectation: Yaounde

Catégorie d’emplois: Sciences exactes et naturelles

Type de contrat : Contrat de Service

Grade : SB4/1

Durée du contrat : 9 mois

Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 29 MAI 2022

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Sous l’autorité du Directeur du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale et la supervision directe du Spécialiste du Programme sciences exactes et naturelles, le/la titulaire du poste sera chargé (e) d’appuyer à temps plein le Spécialiste de Programme dans la coordination des activités menées dans les 10 pays d’Afrique centrale couverts par le Bureau : Angola, Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RDC, RCA, Sao Tome et Principe, Tchad. Les activités planifiées devront être en conformité avec la stratégie à moyen terme de l’UNESCO 41 C/4 et le budget et programme validés 41 C/5, les agendas 2030 et 2063 et le Cadre de coopération pour le développement durable des Nations Unies (UNSDCF) et les documents de stratégies nationales.

Dans cette optique, le/la titulaire du poste aura à charge :

L’appui au programme régulier :

Contribuer à la planification des activités, en s’appuyant sur les besoins nationaux en sciences écologiques, le programme sur l’Homme et la Biosphère (MAB) ; sciences de l’eau, le Programme Hydrologique Intergouvernemental (PHI) ; Science Technologie et Innovation (STI) et d’autres thématiques contemporaines d’importance (Energies renouvelables, Changement climatique, gestion des risques de catastrophe) ;

Appuyer la mise en œuvre, le suivi, l’évaluation et le reporting des activités du secteur ;

Appuyer l’organisation d’ateliers, de conférences et autres initiatives intégrées dans les plans de travail annuels ;

Interagir de manière régulière avec différentes parties prenantes (autorités régionales, nationales et locales, Commission Nationale pour l’UNESCO, agences des Nations Unies, institutions scientifiques , secteur privé, ONGs, Organisations sous-régionales) pour le développement et la mise en œuvre de programmes conjoints ;

Organiser des missions de terrain et préparer les rapports y relatifs ;

Participer aux activités de représentation de l’Organisation dans les différentes plateformes d’échange ;

Collaborer, consulter, échanger avec les collègues du siège et ceux des autres bureaux lors des activités de mise en œuvre du programme, du suivi et de la rédaction des rapports périodiques.

L’appui à la gestion de projets

Coordonner la planification des activités des projets conformément à leurs cadres logiques ;

Assurer la mise en œuvre des activités en étroite collaboration avec les différentes parties prenantes ;

Organiser des missions régulières de suivi et d’évaluation sur le terrain, en s’assurant de l’implication effective des bénéficiaires et de la préparation des rapports y relatifs ;

Établir, développer et maintenir des relations de travail cohérentes avec les partenaires des projets ;

Assurer la visibilité des projets grâce à une communication régulière et maintenir le lien avec les partenaires internes et externes.

Gestion des connaissances et partenariat :

Contribuer aux activités d’information, de sensibilisation, de visibilité et de promotion du secteur  ;

Mettre à jour et maintenir les systèmes de gestion des connaissances pour garantir une documentation adéquate et accessible au sein et hors du secteur ;

Contribuer à l’analyse des problèmes spécifiques aux pays en fonction des thématiques ;

Contribuer à la recherche et au développement de partenariats avec les autorités nationales, le secteur privé, la société civile, les ONG et les organismes de financement multilatéraux.

Mobilisation des ressources :

Contribuer à la mobilisation des ressources en répondant aux appels à projet et en élaborant des notes conceptuelles et des propositions de projets conformément aux priorités nationales afin de renforcer les activités des programmes ;

Maintenir les contacts avec les bailleurs de fonds pour le financement de projets extra-budgétaires.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)

Responsabilité (F)

Communication (F)

Innovation (F)

Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)

Planification et organisation (F)

Culture du résultat (F)

Travail en équipe (F)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation

Diplôme universitaire supérieur (Masters ou diplôme équivalent) dans le domaine des sciences avec une bonne expertise en gestion durable des ressources naturelles ou dans un domaine connexe.

Expérience professionnelle

Un minimum de 5 ans d’expérience pertinente à des niveaux de responsabilité élevés dans le domaine des sciences et/ou d’autres domaines connexes, au niveau national et/ou sous-régional ;

Expérience dans le développement, la mise en œuvre, la gestion et l’évaluation de projets/programmes.

Aptitudes et compétences

Bonnes aptitudes interpersonnelles ;

Compétences managériales et organisationnelles ;

Compétences en mobilisation de ressources ;

Capacité à établir et maintenir des partenariats en interne et en externe ;

Capacité à fournir des conseils et un soutien technique de haut niveau en matière de politique, de planification stratégique et de réforme dans le domaine des sciences ;

Capacité à planifier stratégiquement et à traduire les stratégies en action.

Langues

Excellente connaissance (écrite et parlée) du français ou de l’anglais et bonne connaissance de l’autre langue;

La connaissance d’une langue locale sera un atout.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

Expérience professionnelle

Expérience de travail avec les autorités nationales ;

Expérience de travail dans un environnement multiculturel.

Aptitudes et compétences

Orienté vers les résultats avec capacité de persuader et d’influencer ;

Excellentes compétences en communication écrite et orale, y compris la capacité de préparer, de présenter et de discuter des conclusions et des recommandations sur des questions de manière claire et concise ;

Bonnes compétences en informatique, y compris la connaissance des logiciels de bureautique standard ;

Aptitude avérée à travailler efficacement en équipe et à entretenir des relations de travail efficaces dans un environnement multiculturel ;

Capacité à travailler de manière multitâche et bien sous pression ;

Familiarité avec le travail et le fonctionnement général des organisations internationales et/ou du système des Nations Unies.

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.

L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L’UNESCO rappelle que la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement. L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir une répartition géographique équitable et diversifiée, ainsi que la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à atteindre une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les candidatures de ressortissants d’États membres non et sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont particulièrement bienvenues et vivement encouragées. Les personnes issues de groupes minoritaires et de groupes autochtones, ainsi que les personnes handicapées, sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://careers.unesco.org/job/Yaounde-Charg%C3%A9-%28e%29-de-Programme-Sciences-Naturelles/746996602/

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire, 5/30/2022: https://afriquejobs.com/2022/04/25/the-weekly-job-report-le-rapport-de-travail-hebdomadaire-04-25-2022/

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/