Consultancy-Health assessment (CAMEROUN), Cabinet-Conseil-Evaluation Santé (CAMEROUN), Yaoundé, International Rescue Committee (IRC)

Consultancy-Health assessment (CAMEROUN), Cabinet-Conseil-Evaluation Santé (CAMEROUN), Yaoundé, International Rescue Committee (IRC)

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

Requisition ID: req26919

Job Title: Consultancy-Health assessment (CAMEROUN)

Sector: Health

Employment Category: Consultant

Employment Type: Full-Time

Open to Expatriates: Yes

Location: Yaounde, Cameroon

Job Description

IRC a commencé ses opérations au Cameroun en 2016 pour répondre aux préoccupations croissantes des personnes affectées par les violences liées à Boko Haram, dans l’Extrême-Nord du pays. L’assistance aux populations déplacées s’étend à travers l’Extrême-Nord, notamment Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone & Chari, en fournissant des programmes d’assistance pour améliorer l’accès à l’eau et améliorer les pratiques d’hygiène dans les communautés déplacées et hôtes vulnérables, des programmes de transferts monétaire pour permettre aux familles vulnérables de répondre aux besoins de base et d’améliorer la sécurité alimentaire, et des programmes de protection, notamment en répondant aux besoins spécifiques des femmes et des filles. Les bureaux de terrain sont situés à Maroua et Kousseri avec un bureau de représentation à Yaoundé. Suite à la crise croissante dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, IRC a étendu ses opérations dans la région du Sud-Ouest en août 2018 et au Nord-Ouest en décembre 2019.’IRC fournit une aide humanitaire vitale aux populations déplacées à l’intérieur du pays, avec une base de terrain à Buea et à Bamenda.

IRC Cameroun s’engage dans son plan d’action stratégique 2021-2025, à continuer à fournir des services humanitaires essentiels, en mettant l’accent sur la sécurité dans les communautés et en veillant à ce que les populations touchées puissent répondre à leurs besoins fondamentaux, tout en renforçant la résilience des bénéficiaires, en particulier les femmes et les filles. En termes de santé sexuelle et reproductive, IRC utilisera son expertise en matière de prévention et réponse aux violences basées sur le genre, et son expérience dans la protection et l’autonomisation des femmes, pour renforcer les capacités des communautés et des établissements de santé à répondre aux besoins existants (et à leur aggravation).

La santé sexuelle et reproductive est une composante essentielle du travail d’IRC dans d’autres pays, avec un ensemble complet de mesures visant à garantir des soins avant, pendant et après la grossesse – y compris des services de maternité et d’accouchement sûrs et respectueux pour les femmes et les nouveau-nés ; l’accès aux contraceptifs choisis par les clients ; le traitement des infections sexuellement transmissibles et les soins cliniques pour les survivants d’agressions sexuelles. IRC comprend la santé et les droits sexuels et reproductifs comme un ensemble permettant d’assurer une vie saine et libre de violences aux femmes et aux filles, mais surtout d’assurer des initiatives transformatives de genre tendant vers la promotion de l’égalité entre les sexes, reposant notamment sur les réseaux des organisation locales de droits des femmes et leur rôle et activisme au sein des communautés.

C’est en partant de cette conception de la SDSR que le programme de IRC Cameroun s’est engagé dans son plan stratégique 2021 – 2025 à étudier les points d’entrée du secteur de la santé à travers ses programmes de protection, éducation et santé environnementale et assainissement.

OBJECTIFS DE LA CONSULTANCE

  1. Objectif général

La mission exploratoire en santé a pour objectif général de mettre à jour la situation sanitaire, spécifiquement la santé sexuelle et reproductive, des régions du NOSO et de l’Extrême Nord du Cameroun afin d’évaluer la faisabilité de l’élaboration d’une programmation d’IRC Cameroun dans ce domaine, notamment à travers ses programmes de protection.

  1. Objectifs spécifiques

IRC vise, par le biais de cette mission, à :

1- Obtenir une lecture générale du fonctionnement du système sanitaire au niveau national ainsi que dans ces deux zones d’intervention, à travers :

Une analyse de la situation sanitaire en santé (santé materno-infantile, santé sexuelle et reproductive, nutrition, profil épidémiologique). Ce diagnostic devra être orienté sur une identification claire des besoins ;

Une analyse des politiques publiques en santé sexuelle et reproductive et santé communautaire (y compris les normes et procédures, le financement de la santé, une cartographie des structures et des acteurs étatiques) ;

Une description des obstacles politiques/stratégiques à la fourniture de services complets de santé sexuelle et reproductive,. (Au regard des 6 pilier du système de santé : ressources humaines, système d’information sanitaire, achat des médicaments, consommables médicaux et équipements , gouvernance et financement)

2- Obtenir un état des lieux des interventions actuelles dans le domaine de la SSR, a travers l’élaboration d’ : :

Une cartographie des acteurs communautaires, nationaux, internationaux intervenant dans le domaine de la SSR, avec l’analyse des gaps éventuels à couvrir ;

Une analyse des pratiques des partenaires nationaux et internationaux (spécifiquement agences des Nations Unies et ONG internationales) concernant le processus d’achat médicaments, consommables et équipements. A cette analyse devraient être annexés les listes des fournisseurs nationaux et internationaux, des centrales d’achat ainsi que les étapes des différents processus d’achat avec l’identification des défis les concernant ;

Une cartographie des réseaux et forums existants qui s’engagent dans la politique et la pratique de la santé sexuelle et reproductive – peut inclure des groupes de travail, des coalitions, des plateformes gouvernementales, etc. La cartographie doit indiquer la fonction de chaque groupe, le type de membre et le mandat, et le niveau de pouvoir et d’influence ;

Une analyse des forces et faiblesses de chaque acteur et l’identification des lacunes (gaps).

Une analyse des stratégies des partenaires techniques et financiers, y compris les ambassades, présents au Cameroun intervenant dans le domaine de la santé sexuelle reproductive pour l’identification des opportunités de financement ;

Une analyse de la coordination humanitaire en santé (cluster) aux niveaux nationaux, régionaux et départementaux.

3- Obtenir une analyse des capacités du programme IRC au Cameroun à intervenir dans le secteur de la santé notamment par :

L’analyse structurelle et des capacités du programme Cameroun ;

Le croisement avec les programmes santé Afrique de l’Ouest et du Centre et analyse des capacités disponibles ;

L’identification de la valeur ajoutée de IRC Cameroun en matière de la santé sexuelle et reproductive

L’état des lieux et l’analyse des capacités devront mener à une analyse conclusive des forces, faiblesses, opportunités et menaces d’une intervention de IRC dans le domaine de la santé.

4- Elaborer une proposition programmatique intégrant les besoins, gaps et potentialités identifiés, notamment par :

La conception d’un programme santé intégré à la protection ;

La proposition d’une adaptation de la structure programmatique de IRC Cameroun pour intégrer le secteur de la santé dans sa programmation.

METHODOLOGIE

La méthodologie est à l’initiative du consultant et fait partie intégrante de la proposition technique à soumettre. Néanmoins, il est recommandé de favoriser la mise en place de méthode mixte de récolte de données tant quantitative que qualitative : check list, enquêtes, observations, entretiens semi directifs, focus groups.

La méthodologie sera discutée et validée avant le début de la consultance.

Le/la consultant.e, devra proposer une approche et des techniques adaptées aux objectifs ciblés, afin de collecter les informations et données nécessaires aux diverses analyses attendues. Il /elle, devra, par le biais des entretiens avec les personnes clés, se procurer les documents de politiques et stratégies de l’ensemble des acteurs clés.

La consultance pourra notamment s’appuyer sur :

Des briefings avec les équipes de IRC : conseillers techniques santé et protection, personnel de coordination basé à Yaoundé, personnel de terrain au niveau de chaque base (Kousseri, Maroua, Buea, Bamenda) ;

L’accès à la documentation disponible. Il est à noter que l’un des objectifs spécifiques de la mission est notamment la collecte de la documentation dans les domaines clés.

Des entretiens auprès des partenaires pour faciliter l’accès à la documentation pertinente, cibler les expertises, complémentarités, et rôles et responsabilités de chacun ;

Des collectes d’informations auprès des populations cibles et personnes ressources facilité par les partenaires et IRC.

Ainsi, la consultance devra s’organiser en différentes étapes clés :

Etape 1 : Revue de littérature

Lecture de fond pour acquérir une compréhension du contexte du programme Cameroun, des situations humanitaires dans lesquelles IRC intervient, ainsi que du contexte sanitaire du Cameroun ;

Examen des données existantes

Examen des recherches existantes et de l’information dans le domaine de la santé (études socio-anthropologiques, enquêtes, missions exploratoires).

Etape 2 : Collecte de données

Entretiens avec les personnes clés (KII) notamment :

Partenaires : coordinateurs de programme santé des ONGI et partenaires internationaux, bailleurs de fonds,

Clientes et détenteurs de responsabilité : entretiens avec des client.es de IRC, des membres de la communauté, et des décideurs locaux notamment les détenteurs de responsabilités comme les agents de santé ou le personnel de protection, et des autorités locales sur le terrain, OCB/ OSC locales ;

Personnel du programme IRC dans tous les secteurs de programme et à tous les niveaux (agents, gestionnaires, coordonnateurs, groupes techniques sectoriels).

Les étapes 1 et 2 pourront intervenir de manière concomitante afin de permettre une meilleure collecte de la documentation pertinente.

Etape 3 : Collecte de données (sur le terrain, en tenant compte des mesures barrières liées à la COVID-19 pour éviter ou minimiser l’infection)

Les FGD et les KIIs avec les clients d’IRC et/ou les membres de la communauté et les décideurs locaux et les autorités locales dans des lieux identifiés par l’équipe du IRC dans l’Extrême Nord (Mayo Sava, Mayo Tsanaga, Diamaré, Logone-et-Chari) et dans le Nord-Ouest (Mezam, Momo) et Sud-Ouest (Ndian, Fako, Meme, Manyu).

La répartition des discussions de groupe sera la suivante pour chaque base :

Groupes cibles

Collecte de données

Chercheurs/Agents recenseurs

Membres des communautés hôtes

2 FGDs avec chaque groupe mis en évidence ci-dessous (10 à 14 personnes par groupe, lavage des mains, masque facial et mesures de distanciation sociale à respecter) :

Garçons 13-17 ans; Filles 13-17 ans

Hommes 18-34 ans; Femmes de 18 à 34 ans

Hommes de 34 ans et plus; Femmes de 34 ans et plus

Femmes et filles handicapées

Hommes et garçons handicapés

Femmes enceintes/allaitantes

Groupes de parents

  • Dans chaque clusterd’emplacementsgéographiques, il doit y avoir une équipe d’agents recenseurs.
  • Il s’agira de personnes la langue dans laquelle les groupes de discussion seront animés.
  • Il y aura deux femmes et deux hommes pour chaque équipe (4 personnes au total).

Personnes déplacées internes

2 FGDs avec chaque groupe mis en évidence ci-dessous (10 à 14 personnes par groupe, lavage des mains, masque facial et mesures de distanciation sociale à respecter) :

Garçons 13-17 ans; Filles 13-17 ans

Hommes 18-34 ans; Femmes de 18 à 34 ans

Hommes de 34 ans et plus; Femmes de 34 ans et plus

Femmes et filles handicapées

Hommes et garçons handicapés

Femmes enceintes/allaitantes

Groupes de parents

Etape 5 : Atelier de présentation des principales conclusions de la mission à Yaoundé

Cet atelier devra être animé par le/la consultant.e. Il devra être participatif et comparatif afin d’initier le débat avec le personnel stratégique de IRC et de prendre des décisions de fonds concernant les recommandations et priorités identifiées. Cette étape sera précédée par un travail rédactionnel permettant de répondre à l’ensemble des objectifs spécifiques de la mission.

CHRONOGRAMME INDICATIF

La consultance aurait une durée d’environ 10 semaines à compter du 16 mai 2022. Un chronogramme détaillé des étapes devra être proposée dans l’offre technique.

LIVRABLES ATTENDUS

Les livrables attendus pourront être écrits en langue francaise ou anglaise selon la préférence du/ de la consultant.e. Ce point sera validé avec IRC en amont du démarrage de la consultance.

Le / la consultant.e sera responsable des produits livrables suivants :

  1. Un rapport de démarrage

Ce rapport devra intégrer les conclusions de la réunion de démarrage, la compréhension de la mission, un plan de travail et chronogramme détaillé, la liste des personnes clés à interroger et des documents estimés constituant la revue de littérature.

  1. Un rapport de mission exploratoire

Ce rapport devra comporter l’ensemble des éléments décrits ci-dessus dans les objectifs spécifiques.

Les annexes devront être constituées de : l’ensemble des documents de la revue de littérature accompagne d’une liste bibliographique classée, la base de données des personnes rencontrées KII (titres, téléphone, email, poste), les rapports des focus groupes, une cartographie des actions de l’ensemble des partenaires (l’utilisation de carte est demandée), l’organigramme proposé, une proposition de programme (intégrant une théorie de changement et/ ou un cadre logique de l’intervention), le compte-rendu de l’atelier de restitution stratégique, toutes les informations utiles à la vue d’ensemble. Le plan de rapport devra être proposé par le/ la consultant.e et validé au moment de la réunion à mi-parcours.

Le rapport final devra comprendre un résumé exécutif en anglais.

  1. Une présentation de synthèse et l’animation d’un atelier stratégique

Une présentation sous forme de powerpoint devra être transmise à la coordinatrice de l’étude en amont de la réunion de présentation. L’atelier sera animé par le / la consultant.e principale avec ses collaborateurs éventuels.

BUDGET

Le/la consultante proposera dans son offre un budget détaillé comprenant l’ensemble des chapitres usuels à considérer (transport, RH, logistique, etc.) et n’excédera pas 20,000 USD ($).

ROLE DE IRC

L’IRC aura les responsabilités suivantes :

Fournir des orientations détaillées lors d’une réunion de démarrage en dialogue avec le/la consultant.e

Donner un aperçu des programmes et activités mis en œuvre par l’IRC au Cameroun en général.

Organiser et assister à l’atelier d’analyse et de conception

Identification des personnes IRC et enquêteurs qui seront impliqués dans cette analyse

Fournir une revue des documents en temps opportun sur les rapports provisoires et finaux.

GESTION DE L’INFORMATION ET DES DONNÉES

Toutes les données et informations reçues au cours de cette mission seront traitées de manière confidentielle et ne seront utilisées que pour les activités de la mission. Tous les droits de propriété intellectuelle découlant de l’exécution de cette mission sont attribués à IRC. Le contenu des documents écrits obtenus et utilisés dans les présentes ne peut être divulgué à des tiers sans l’autorisation écrite expresse préalable d’IRC.

PRINCIPALES RELATIONS DE TRAVAIL

Au niveau de IRC, le point focal de la consultance sera Laura Tuery, coordinatrice de programme protection et autonomisation des femmes à IRC Cameroun ; Mouna Mayoufi, Conseillère Technique Santé Senior au siège de IRC et Augustin Paluku, Conseiller Technique pour la Santé Primaire en Afrique de l’Ouest.

CANDIDATURE

La participation à la présente procédure d’appel d’offres est ouverte aux consultants indépendants et aux bureaux d’étude. Une équipe mixte composée de consultants internationaux et nationaux est fortement encouragée.

Qualifications

Niveau Master ou qualification pertinente en développement de projets, santé publique, sciences politiques avec un profil santé globale et un background protection / VBG serait un plus ;

Expérience en gestion de projets de santé primaire/hospitalier et en santé sexuelle et reproductive ;

Solide connaissance des enjeux liés au contexte de la santé sexuelle et reproductive au Cameroun ou dans la sous-région ;

Bonne connaissance en système de gestion de bases de données (Access, Excel) et cartographie (QGIS) ;

Excellente connaissance, et expérience, de la coordination humanitaire (clusters, secteurs) et de l’aide au développement (stratégie des bailleurs de fonds, dialogue institutionnel) ;

Maîtrise du français et de l’anglais (excellentes capacités rédactionnelles et de communication, présentation).

Expérience considérable dans la tenue de groupes de discussion et d’entrevues avec des informateurs clés sur des sujets sensibles spécifiquement liés à la liés aux rôles, normes, relations et stéréotypes de genre auprès de diverses populations.

Expérience de l’analyse et du codage de données qualitatives (à l’aide de Dedoose, ATLAS.ti ou d’autres logiciels)

Excellentes compétences en rédaction et capacité d’articuler le lien entre les résultats, l’analyse et les recommandations du programme.

Solides compétences en communication et en présentation.

Attitude flexible à l’égard de la réception de commentaires.

Qualités inter-personnelles:

Capacité d’écouter et de comprendre les besoins des autres et de les contextualiser.

Capacité à s’immerger dans les détails sans s’y perdre.

Approche proactive et motivée du travail.

Capacité à identifier les priorités, à tirer des conclusions et à proposer des recommandations concrètes, opérationnelles et réalistes

Bonne capacité d’adaptation et attitude culturellement sensible

Un haut niveau d’organisation et de gestion du temps, ainsi qu’une capacité à apprendre rapidement et à produire un travail de haute qualité dans des délais serrés.

Peut discerner la différence entre les informations confidentielles et publiques, et peut anonymiser les informations sensibles.

Note : La liste des responsabilités et des compétences professionnelles et personnelles est considérée comme indicative et non exhaustive ; les tâches réelles peuvent différer ou changer selon les priorités du bureau et la période de la mission.

Présentation des offres

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Laura Tuery, Coordinatrice Programme Protection et Autonomisation des femmes, Mobile : +237 668 88 80 83 ; laura.tuery@Rescue.org

Edwige Flore Leba-Tchuenkam, Coordinatrice Ressources Humaines, Edwige.Leba@rescue.org

Le soumissionnaire constituera un dossier comprenant les éléments suivants :

Une offre technique présentant avec la méthodologie et outils proposés pour la mission de diagnostic ;

Un chronogramme et plan de travail détaillés ;

Une offre financière détaillée et libellée en DOLLARS. La proposition financière doit prendre en compte tous les coûts de la consultance / service, le nombre de jours de consultant et les frais journaliers.

Une présentation du consultant.e et des membres de l’équipe s’il y a, avec : CV actualisé et références.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au vendredi 06 mai 2022 (Minuit – Heure du Cameroun). Les candidatures doivent être envoyées aux adresses suivantes

Laura Tuery, Coordinatrice Programme Protection et Autonomisation des femmes; laura.tuery@rescue.org

Edwige Flore Leba-Tchuenkam, Coordinatrice Ressources Humaines, Edwige.Leba@rescue.org  . Tout dossier incomplet ne sera pas considéré.

L’IRC est un employeur qui offre l’égalité des chances. L’IRC considère tous les candidats sur la base du mérite, sans égard à la race, au sexe, à la couleur, à l’origine nationale, à la religion, à l’orientation sexuelle, à l’âge, à l’état matrimonial, au statut d’ancien combattant ou au handicap.

Les employés de l’IRC et et leurs partenaires, y compris les équipes de consultants, doivent adhérer aux valeurs et aux principes contenus dans la VOIE IRC (Normes de conduite professionnelle). Il s’agit de l’intégrité, du service, de la responsabilisation et de l’égalité. Conformément à ces valeurs, IRC exploite et applique des politiques sur la protection des bénéficiaires contre l’exploitation et les abus, la protection de l’enfance, le harcèlement en milieu de travail, l’intégrité financière et les représailles.

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://rescue.csod.com/ux/ats/careersite/1/home/requisition/26919?c=rescue

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire, 4/04/2022: https://afriquejobs.com/2022/04/03/the-weekly-job-report-le-rapport-de-travail-hebdomadaire-04-04-2022/

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/