Chef(fe) de Bureau – Consultant (157929), Head of Office – Consultant (157929), Maroua, WFP

Chef(fe) de Bureau – Consultant (157929), Head of Office – Consultant (157929), Maroua, WFP

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

TITRE DU POSTE:              Chef(fe) de bureau

TYPE DE CONTRAT:          Consultance internationale (CST – Niveau 2)

LIEU D’AFFECTATION (Ville, Pays):             Maroua, Cameroun

DUREE: 11 mois

Le PAM célèbre et embrasse la diversité. Attachés au principe de l’égalité des chances pour tous ses employés, nous encourageons les candidats qualifiés à postuler indépendamment de la race, de la couleur, de l’origine nationale, de l’origine ethnique ou sociale, de l’information génétique, du sexe, de l’identité de genre et/ou de l’expression de genre, orientation sexuelle, religion ou croyance, séropositivité, handicap physique ou mental.

Voici une occasion pour un poste passionnant et stimulant au sein d’une équipe multiculturelle et interdisciplinaire sur un sujet pertinent.

A PROPOS DU PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim.  La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro dans nos vies. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION :

Le Bureau pays du PAM au Cameroun cherche à pourvoir le poste de Consultant au niveau P3 en tant que Chef du Bureau basé à Maroua pendant l’absence et/ou la réaffectation du Chef de Bureau P4 actuellement en exercice. Le titulaire relève du Directeur Adjoint Pays et travailles-en étroite coordination avec les responsables d’activités et les responsables des différentes unités fonctionnelles. Le titulaire du poste dirigera une équipe de plus de 40 employés et supervisera le travail du sous-bureau de Kousseri, antenne de Mokolo.

Le chef du bureau assurera la gestion efficace et efficiente des ressources humaines et financières et la mise en œuvre des programmes et activités du PAM dans la région du Grand Nord du Cameroun. L’accent est mis sur l’établissement et le maintien de relations avec les autorités locales, les agences des Nations Unies et d’autres partenaires dans la région afin de renforcer la visibilité et la complémentarité des efforts du PAM.

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun est la cible d’attaques de groupes armés non étatiques (NSAG) depuis 2014, le débordement du conflit djihadiste du Nord-Est du Nigéria (également appelé la crise du bassin du lac Tchad) a causé d’importants dommages matériels et humains dans les pays du lac Tchad, y compris au Cameroun.  Les attaques et les menaces récurrentes qui ont entraîné le déplacement à grande échelle de la population (afflux de réfugiés nigérians et IDP) aggravent les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire. Les divisions du Grand Nord bordant le Nigeria, y compris Logone-et-Chari, Mayo-Tsanaga et Mayo-Sava, sont les plus touchées, avec environ 585 000 personnes en situation de déplacement, dont 118 000 réfugiés, 125 000 rapatriés et 342 000 personnes déplacées.

De plus, la région du Grand Nord, située dans la zone semi-aride et sahélienne, est un écosystème fragile vulnérable aux catastrophes climatiques (sécheresses, inondations). La grande majorité réside dans la région de l’Est et exerce une pression considérable sur les ressources naturelles et les services sociaux de base déjà limités, exacerbant les vulnérabilités préexistantes. La région se caractérise par une insécurité alimentaire élevée et des taux de nutrition et de pauvreté combinés à un accès insuffisant aux services de base (santé et éducation) et à la source d’eau.

Le PAM fournit une aide alimentaire aux personnes touchées par le conflit pour les aider à répondre à leurs besoins alimentaires et nutritionnels de base et à accroître leur autonomie ; renforcer leurs moyens de subsistance et leur résilience aux chocs.

L’aide alimentaire est fournie au moyen d’activités ciblées de distribution générale d’aliments, d’alimentation supplémentaire générale, de repas scolaires et de renforcement de la résilience et des moyens de subsistance au moyen d’aliments pour actifs (FFA) et d’activités de soutien au marché d’accès des petits exploitants agricoles (SAMS).

Le PAM fournit une aide alimentaire mensuelle inconditionnelle (transferts monétaires et distribution alimentaire interne) aux réfugiés du camp de Minawao et aux personnes déplacées dans les trois divisions les plus touchées, ce qui leur permet de répondre à leurs besoins alimentaires et nutritionnels et d’éviter que leur insécurité alimentaire ne s’aggrave.

Le PAM fournit également une aide alimentaire conditionnelle aux déplacés internes, aux rapatriés et aux populations d’accueil vulnérables pour protéger et améliorer leurs moyens de subsistance par la création et/ou la réhabilitation d’actifs productifs. Cela leur donne l’occasion d’améliorer leurs revenus et de renforcer leur propre résilience aux chocs futurs.

Le PAM, en partenariat avec le gouvernement, met en œuvre le Programme d’alimentation scolaire dans la région. Ce programme améliore l’inscription et la rétention scolaires tout en réduisant les abandons et le risque de recrutement d’enfants par des groupes armés.

Le programme de nutrition du PAM complète les efforts du gouvernement visant à améliorer l’état nutritionnel des enfants âgés de 6 à 59 mois en mettant en œuvre un traitement et une prévention de la malnutrition, notamment par le biais du Programme d’alimentation complémentaire générale.

Le PAM, avec le soutien du gouvernement et d’autres partenaires, pilote une initiative de soutien aux petits exploitants dans la région afin d’améliorer la productivité et les revenus des petits exploitants. L’initiative est axée sur le renforcement de la résilience des petits exploitants grâce à des formations sur la gestion des pertes après récolte, l’amélioration de l’accès aux marchés, l’éducation financière et la gestion des activités génératrices de revenus, entre autres.

FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS :

Sous la direction et la supervision directe du Directeur Adjoint Pays et en étroite collaboration avec la Direction du Bureau Pays et les équipes du Programme, le Chef du Bureau assumera les principales responsabilités suivantes :

En collaboration avec les autorités locales et d’autres partenaires de coopération, gérer et diriger les opérations sur le terrain du PAM dans les régions du Grand Nord et du Nord afin d’assurer le déploiement rapide et efficace des programmes d’aide alimentaire et de nutrition pour les réfugiés et les ménages vulnérables dans le cadre du Plan stratégique de pays.

Gérer efficacement le bureau, notamment superviser le sous-bureau de Kousseri et l’antenne Mokolo, afin d’assurer une gestion transparente et efficace des personnes et le développement continu d’une équipe cohésive et très performante.

Veiller à l’utilisation et à la gestion efficaces des ressources financières et des denrées conformément aux politiques du PAM pour atteindre les objectifs fixés.

Assumer la responsabilité de la sécurité du personnel, des opérations, des locaux et des biens du PAM dans le bureau afin de s’assurer que les normes de sécurité et de sûreté du PAM sont établies et respectées localement.

Représenter le PAM dans tous les groupes de travail multisectoriels et interorganismes concernés et contribuer à l’équipe de gestion de la sécurité du secteur (ASMT).

Collaborer avec les gouvernements et d’autres partenaires pour déterminer où l’aide alimentaire peut être utilement déployée au niveau local et fournir un soutien et une expertise technique pour la planification, la formulation et la mise en œuvre des programmes d’aide alimentaire, y compris des conseils sur les modalités de transfert spécifiques au contexte (nourriture, argent ou bons).

Élaborer, diriger et coordonner des systèmes de collecte et de surveillance des données et mener des activités de surveillance et d’évaluation en temps opportun.

Assumer la responsabilité et/ou préparer des analyses et des rapports précis et exhaustifs sur les opérations et les performances du PAM, en les soumettant régulièrement et en temps opportun à l’examen du Bureau de pays afin d’identifier les besoins de soutien au programme et d’éclairer la planification et les décisions opérationnelles.

Développer et maintenir la liaison avec les autorités locales, les ONG internationales et locales, les agences des Nations Unies, les donateurs, la société civile, les bénéficiaires et d’autres partenaires et engagés dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; déterminer les domaines possibles d’approches et d’initiatives de collaboration.

Communiquer avec les bénéficiaires en communiquant avec les collectivités et veiller à ce que les perspectives en matière de genre et de protection soient intégrées dans tous les domaines de travail.

A PROPOS DE VOUS :

Le profil idéal est celui d’un professionnel qui sait s’adapter, qui a de l’expérience à diriger des équipes et qui est en mesure de travailler principalement avec le gouvernement, les partenaires des Nations Unies et différents autres intervenants qui ne partagent peut-être pas les mêmes priorités. Et surtout, l’expérience antérieure en tant que chef des bureaux sur le terrain/des sous-bureaux dans des opérations d’urgence complexes du PAM et dans un contexte de sécurité difficile sera un avantage comparatif supplémentaire.

Une expérience des opérations d’urgence pour les réfugiés et les personnes déplacées, de la conception de programmes de résilience, des transferts en espèces, du ciblage et des capacités de gestion des attentes des donateurs constitue un avantage comparatif. Connaissances générales en Supply Chain Management, gestion de la sécurité et excellentes compétences en planification.

QUALIFICATIONS & EXPERIENCE REQUISES :

Education:

Diplôme universitaire supérieur (Master ou équivalent) en économie, développement international, sciences sociales ou dans un domaine connexe.

Competences techniques et experience requises:

Au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans le domaine de l’aide humanitaire et de l’aide aux réfugiés, du renforcement de la résilience et de la protection, de la conception de modalités de transfert de denrées alimentaires et de la rédaction de propositions/projets, des exigences en matière de rapports des donateurs, etc.

Solide connaissance de la gestion efficace des actifs et des budgets et de l’équilibre entre de multiples priorités.

Solide connaissance de la façon de communiquer avec les communautés et de négocier avec le gouvernement/les partenaires pour répondre aux exigences du bureau de pays.

La connaissance du Système des Nations Unies (ODD), l’expérience antérieure en tant que chef de bureau extérieur et les activités prolongées de crise et de renforcement de la résilience seront des atouts supplémentaires.

Langues:

Maîtrise du français (niveau C).

Une connaissance intermédiaire (niveau B) de l’anglais sera un avantage supplémentaire.

Connaissances intermédiaires (niveau B) d’une deuxième langue officielle des Nations Unies : arabe, chinois, français, russe, espagnol, portugais et/ou langue de travail du PAM.

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES

20 Mars 2022

Ref.: VA 157929

Veuillez noter que les seuls documents que vous devez soumettre en ce moment sont votre CV et votre lettre de motivation.  Des documents supplémentaires tels que des passeports, des lettres de recommandation, des certificats universitaires, etc. peuvent potentiellement être demandés à l’avenir.

Toutes les décisions en matière d’emploi sont prises en fonction des besoins organisationnels, des exigences du poste, du mérite et des qualifications individuelles. Le PAM s’engage à offrir un environnement de travail inclusif exempt d’exploitation et d’abus sexuels, de toute forme de discrimination, de tout type de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus de pouvoir. Par conséquent, tous les candidats sélectionnés feront l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Aucune nomination en vertu d’un contrat quelconque ne sera offerte aux membres du Comité consultatif des Nations Unies sur les questions administratives et budgétaires (ACABQ), de la Commission internationale de la fonction publique (ICSC), du Comité des finances de la FAO, de l’auditeur externe du PAM, du Comité de vérification du PAM, de l’Unité conjointe d’inspection (JIU) et d’autres organismes similaires au sein du système des Nations Unies ayant des responsabilités de supervision du PAM, tant pendant leur service qu’au cours des trois années suivant sa cessation.

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://career5.successfactors.eu//career?career_ns=job_listing&company=C0000168410P&navBarLevel=JOB_SEARCH&rcm_site_locale=en_GB&career_job_req_id=157929

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire, 14/03/2022: https://afriquejobs.com/2022/03/13/the-weekly-job-report-le-rapport-de-travail-hebdomadaire-14-03-2022/

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/