La transition économique et les énergies renouvelables – Congo, Economic transition and renewable energies – Congo, Brazzaville, PLANET S.A.

La transition économique et les énergies renouvelables – Congo, Economic transition and renewable energies – Congo, Brazzaville, PLANET S.A.

Role Responsibilities/ Responsabilités du rôle

Etude d’ identification et formulation pour le nouveau Programme pour appuyer la transition économique et le Programme pour promouvoir les énergies renouvelables au République du Congo.

Objectif global:

L’objectif global de la mission est d’appuyer la Délégation de l’UE en République du Congo dans l’identification (phases de desk review et d’identification) et la formulation (troisième phase) de (i) son programme de coopération pour la transition vers une économie verte, diversifiée et digitalisée ; et (ii) de son programme de coopération pour la promotion des énergies renouvelables. Les actions financées par l’UE doivent aussi promouvoir les objectifs transversaux de la Commission européenne, à savoir l’environnement et le changement climatique, une approche fondée sur les droits, les droits des personnes handicapés, les populations autochtones et l’égalité des sexes.

Objectif(s) spécifique(s):

Le(s) meilleur(s) point(s) d’entrée/axe(s) recommandé(s) pour l’appui de l’UE à (i) la transition économique, et (ii) la promotion des énergies renouvelables, sont identifiés sur la base des priorités définies dans le PIM ;

Pour chaque programme, cartographier les acteurs concernés, les initiatives/projets existants et planifiés afin d’identifier les partenaires possibles et d’assurer la complémentarité des programmes avec d’autres actions ;

Des options concrètes et réalisables pour des axes d’intervention spécifiques du chaque programme sont proposées, y compris des recommandations pour des activités indicatives et des modalités de mise en oeuvre, tout en assurant la cohérence des approches proposées avec les objectifs de l’UE ;

Promouvoir la protection et la sensibilisation pour la protection de l’environnement, et lutte contre le changement climatique;

Les actions sont basées dans une approche sur les droits des personnes handicapés et des populations autochtones, sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ;

Assister la Délégation de l’UE tout au long du processus d’identification (dans un premier temps) et de formulation (dans un deuxième temps) en préparant des documents spécifiques, notamment en rédigeant une note pour le comité stratégique du DG INTPA et un document d’action complet pour chaque programme, conformément aux instructions du NDICI (voir la

section sur les produits ci-dessous).

Organiser deux ateliers, de restitution et présentation des livrables résultants de l’identification, et de la formulation.

Requirements

Expert 1 – transition économique:

Qualifications et compétences : – Être titulaire d’un diplôme universitaire de deuxième cycle (niveau Master) en lien avec les sciences de l’économie, l’environnement, la socio-économie, ou dans des domaines connexes à la transition économique; En l’absence de diplôme, une expérience professionnelle d’au moins 12 ans dans les mêmes domaines pourra être considérée (dans ce dernier cas, cette expérience ne sera alors pas prise en compte pour l’analyse de l’expérience professionnelle générale et l’expérience professionnelle spécifique requise ci-après) ; – Très bonne connaissance de la coopération internationale en matière de développement du secteur privé, d’amélioration de la governance économique et du climat des affaires, de gestion des finances publiques, d’accès au financement pour les entreprises, et des mécanismes de coopération internationale utilisés par l’UE et / ou d’autres agences de développement ; – Bonne connaissance des sujets liés à l’économie verte et circulaire dans le contexte des pays en développement ; – Bonnes compétences rédactionnelles ;

Expérience professionnelle générale : – Au moins 12 ans d’expérience professionnelle dans les domaines du développement du secteur privé, et/ou de l’économie verte, et/ou de l’amélioration de la governance économique et du climat des affaires.

Expérience professionnelle spécifique : – Au moins 5 ans dans le domaine de la coopération internationale et du développement, dont au moins 3 missions de courtedurée dans des pays en développement ; – Des missions précédentes effectuées pour laDirection générale de la Commission européenne pour les partenariats internationaux(DG INTPA) ou pour des délégations de l’UE seront considérées comme un atout ;- Une bonne connaissance et/ou une expérience préalable de l’Afrique subsaharienne,notamment de la région d’Afrique centrale, seront considérées comme un atout.

Compétences linguistiques : – Niveau C2 en français (écrit et oral) ; – Niveau B2 enanglais.

Nombre de jours travaillés : 55 jours

Expert 2 – transition économique:

Qualifications et compétences : – Être titulaire d’un diplôme universitaire de deuxièmecycle (niveau Master) en lien avec les sciences de l’agronomie, l’économie dedéveloppement ou dans des domaines connexes à la transition économique; Enl’absence de diplôme, une expérience professionnelle d’au moins 12 ans dans lesmêmes domaines pourra être considérée (dans ce dernier cas, cette expérience ne sera alors pas prise en compte pour l’analyse de l’expérience professionnelle générale etl’expérience professionnelle spécifique requise ci-après) ; – Très bonne connaissancede la coopération internationale en matière de développement économique rural, del’agriculture durable et des mécanismes de coopération internationale utilisés par l’UEet / ou d’autres agences de développement ; – Bonne connaissance des sujets liés ausystèmes agroalimentaires durables dans le contexte des pays en développement; -Bonnes compétences rédactionnelles ;

Expérience professionnelle générale : – Au moins 12 ans d’expérience professionnelledans les domaines du développement rural, et/ou de l’économie verte, et/ou del’agriculture durable.

Expérience professionnelle spécifique : – Au moins 5 ans dans le domaine de lacoopération internationale et du développement, dont au moins 3 missions de courtedurée dans des pays en développement ; – Des missions précédentes effectuées pour la Direction générale de la Commission européenne pour les partenariats internationaux (DG INTPA) ou pour des délégations de l’UE seront considérées comme un atout ;- Une bonne connaissance et/ou une expérience préalable de l’Afrique subsaharienne,notamment de la région d’Afrique centrale, seront considérées comme un atout.

Compétences linguistiques : – Niveau C2 en français (écrit et oral) ; – Niveau B2 enanglais.

Nombre de jours travaillés : 50 jours

Expert 3 – énergies renouvelables:

Qualifications et compétences : – Être titulaire d’un diplôme universitaire de deuxièmecycle (niveau Master) en lien avec les sciences de l’ingénierie, les énergies renouvelables,le droit lié au secteur de l’energie, ou dans un autre domaine connexe aux énergiesrenouvelables (par exemple économie de l’énergie); En l’absence de diplôme, uneexpérience professionnelle d’au moins 12 ans dans les mêmes domaines pourra êtreconsidérée (dans ce dernier cas, cette expérience ne sera alors pas prise en comptepour l’analyse de l’expérience professionnelle générale et l’expérience professionnelle spécifique requise ci-après) ; – Très bonne connaissance de la coopération internationaleen matière de l’électrification (notamment des zones rurales), la réglementation dumarché de l’énergie et les énergies renouvelables, et des mécanismes de coopération internationale utilisés par l’UE et / ou d’autres agences de développement ; – Bonneconnaissance des sujets liés aux énergies renouvelables et aux mécanismes pour lesinvestissements privés dans le secteur des énergies renouvelables dans le contexte despays en développement ; – Bonnes compétences rédactionnelles ;

Expérience professionnelle générale : – Au moins 12 ans d’expérience professionnelledans les domaines de l’électrification rurale ; de la stratégie et la planification commerciale, les prévisions, la budgétisation, les activités de conseil pour l’électricité ;les réformes des cadres institutionnels pour l’énergie ; politiques et réglementations dusecteur de l’énergie; les mécanismes de PPP et de concession pour l’électricité (et laproduction d’énergie en général).

Expérience professionnelle spécifique : – Au moins 5 ans dans le domaine de lacoopération internationale et du développement, dont au moins 3 missions de courtedurée dans des pays en développement ; – Des missions précédentes effectuées pour la Direction générale de la Commission européenne pour les partenariats internationaux (DG INTPA) ou pour des délégations de l’UE seront considérées comme un atout ;- Une bonne connaissance et/ou une expérience préalable de l’Afrique subsaharienne,notamment de la région d’Afrique centrale, seront considérées comme un atout.

Compétences linguistiques : – Niveau C2 en français (écrit et oral) ; – Niveau B2 enanglais.

Nombre de jours travaillés : 50 jours

Expert 4 – énergies renouvelables:

Qualifications et compétences : – Être titulaire d’un diplôme universitaire de deuxièmecycle (niveau Master) en lien avec les sciences de l’ingénierie, les énergies renouvelables,l’économie, le droit lié au secteur de l’energie, ou dans un autre domaine connexe auxénergies renouvelables (par exemple économie de l’énergie); En l’absence de diplôme,une expérience professionnelle d’au moins 12 ans dans les mêmes domaines pourraêtre considérée (dans ce dernier cas, cette expérience ne sera alors pas prise en comptepour l’analyse de l’expérience professionnelle générale et l’expérience professionnellespécifique requise ci-après) ; – Très bonne connaissance de la coopération internationaleen matière de l’électrification (notamment des zones rurales), la réglementation dumarché de l’énergie et les énergies renouvelables, et des mécanismes de coopérationinternationale utilisés par l’UE et / ou d’autres agences de développement ; – Bonneconnaissance des sujets liés aux énergies renouvelables et aux mécanismes pour lesinvestissements privés dans le secteur des énergies renouvelables dans le contexte despays en développement ; – Bonnes compétences rédactionnelles ;

Expérience professionnelle générale : – Au moins 12 ans d’expérience professionnelledans les domaines de l’électrification rurale ; de la stratégie et la planification commerciale, les prévisions, la budgétisation, les activités de conseil pour l’électricité ;les réformes des cadres institutionnels pour l’énergie ; politiques et réglementations dusecteur de l’énergie; les mécanismes de PPP et de concession pour l’électricité (et laproduction d’énergie en général).

Expérience professionnelle spécifique : – Au moins 5 ans dans le domaine de lacoopération internationale et du développement, dont au moins 3 missions de courtedurée dans des pays en développement ; – Des missions précédentes effectuées pour laDirection générale de la Commission européenne pour les partenariats internationaux (DG INTPA) ou pour des délégations de l’UE seront considérées comme un atout ;- Une bonne connaissance et/ou une expérience préalable de l’Afrique subsaharienne,notamment de la région d’Afrique centrale, seront considérées comme un atout.

Compétences linguistiques : – Niveau C2 en français (écrit et oral) ; – Niveau B2 enanglais.

Nombre de jours travaillés : 50 jours

Postuler (Apply for the job) sur son site Internet: https://www.linkedin.com/jobs/view/2746213583/

The Weekly Job Report, Le rapport de travail hebdomadaire, 03/10/2021: https://afriquejobs.com/2021/10/04/the-weekly-job-report-le-rapport-de-travail-hebdomadaire-03-10-2021/

All companies hiring (Entreprises qui emploi au Cameroun): https://www.afriquejobs.com/2020/07/emplois-jobs-au-cameroun-liste-des.html

More jobs (Plus d\’offres d\’emploi): https://www.afriquejobs.com/